Conseils pour enregistrer de manière raisonnée et méthodique des noms de domaine

Contrairement à la bourse ou à d'autres marchés structurés, le marché des noms de domaine est en structuration et recèle pour ces raisons de très nombreuses opportunités. L'utilisation des outils d'aide à l'enregistrement permet de détecter des noms de domaine libres et dont les probabilités de vente sont satisfaisantes.

Conseils pour se constituer des listes

Les listes de domaine expirés

Les noms de domaine expirés constituent un excellent réservoir de noms de domaine de qualité qu'il est possible d'acquérir au simple coût d'enregistrement. Les listes, disponibles gratuitement, peuvent être retraitées manuellement ou bien à l'aide de logiciels tels que Clever Adstat Wizard.

Les listes spécialisées

Les lexiques professionnels ou glossaires (financier, juridique, informatique, etc.) constituent d'excellentes bases pour se constituer des listes de noms de domaine potentiellement intéressants. En général, les listes spécialisées regorgent d'excellentes opportunités d'enregistrements, au contraire des mots-clés généraux qui figurent dans les listes de nombres de domaineurs. Ces listes peuvent être affinées avec les outils de fréquence des mots-clés et de coût des mots-clés, de générateur de mots-clés de Google adwords. Il convient ensuite de tester ces listes avec un outil de disponibilité des domaines.

L'extraction des balises keyword

Il est également possible de se constituer des listes à partir de la balise keywords de sites de référence sur un domaine donné. Par exemple, pour le secteur de la rencontre, il est possible de se constituer une liste en extrayant les balises "keyword" des sites de Meetic, Amoureux.com, Match, etc..

 

Ne pas céder à la frénésie de l'enregistrement

L'erreur courante du débutant, emporté par son enthousiasme, est d'enregistrer des dizaines, des centaines ou des milliers de noms de domaine en pariant sur une augmentation de leur valeur dans les années à venir. Un an plus tard, la même personne n'en aura probablement revendu qu'une poignée et pourra avoir des difficultés à prendre en charge financièrement le coût de renouvellement de tant de noms de domaine.

Même si certains noms de domaine fraichement enregistrés semblent avoir une valeur intrinsèque, cela ne signifie pas pour autant qu'ils trouveront un acheteur. Le marché francophone est en effet encore étroit et les acheteurs sont relativement rares, surtout pour le domaines non développés, de qualité faible ou de qualité intermédiaire.

 

Rester à l'écart du cybersquatting et du typosquatting

En France et dans les autres pays francophones, la ligne de conduite des domaineurs est claire et sans ambiguïté. Les noms de domaine liés à des marques ne peuvent être enregistrés ni échangés. Les personnes coupables de telles pratiques sont le plus souvent des webmasters mal informés ou bien des spécialistes du cybersquatting, vivant dans des juridictions éloignées qui les mettent à l'écart de poursuites judiciaires.

Les poursuites judiciaires sont en effent particulièrement lourdes pour ceux qui souhaiteraient s'aventurer sur ce terrain. Le bureau d’enregistrement OnlineNIC a-t-il ainsi été condamné en 2009 à verser 33,15 millions de dollars de dommages et intérêts à Vérizon pour cybersquatting manifeste envers la société Verizon.

 

Profiter des promotions

Pour ces raisons, l'enregistrement de nouveaux noms devra être réalisé de manière raisonnée et méthodique, si possible dans les bureaux proposant les meilleurs prix ou les meilleures promotions, les offres à 1 euro par an étant relativement courantes. Pour chaque nom que l'on souhaite enregistrer, il convient d'estimer la valeur de revente et le potentiel de développement.

Développer les noms de domaine qui possèdent un potentiel de monétisation >>

La politique de noms de domaine

Recommandations pour les entreprises et les éditeurs de sites

L'actualité des noms de domaine

A l'écoute des pros

Les bonnes adresses

Quelques éminents représentants du secteur

Fresdrop (meilleur service de Snap)