Eviter les extensions et les formulations exotiques

Si la hausse des prix sur le second marché des noms de domaine semble inévitable, seuls les noms de domaines premium construits autour des extensions phare (.com, .fr, voire .net) et avec un potentiel suffisant de monétisation sont susceptibles de connaître une réelle appréciation à court ou moyen terme.

Compte tenu de l'étroitesse du marché, la très grande majorité des noms de domaine dans les autres extensions, des noms avec tiret, des typos, des IDN en français, des noms génériques avec préfixe ou suffixe (online, pascher, etc.), des mots du dictionnaire ou des domain hacks ne devraient pas se trouver prochainement en situation de pénurie. Il n'est donc pas attendu que ceux-ci bénéficient d'un engouement particulier de la part du marché.

Acheter sur le marché secondaire >>

La politique de noms de domaine

Recommandations pour les entreprises et les éditeurs de sites

L'actualité des noms de domaine

A l'écoute des pros

Les bonnes adresses

Quelques éminents représentants du secteur

Fresdrop (meilleur service de Snap)